Vigne vivante

Vigne vivante, bien sûr !

Ou plutôt vigne habitée, sol vivant. Sol vivant de ses ouvriers agricoles invisibles, à qui l’absence de chimie offre gite et couvert : les micro-organismes du sol, les collemboles ou les vers de terre. Vigne habitée par toute la flore et la faune aérienne, depuis la levure déjà présente sur la pruine de la baie de raisin et qui fera le vin de l’année en transformant le sucre, jusqu’à la chouette hulotte, la chauve-souris, l’écureuil, en passant par les insectes et araignées de toutes sortes, et les abeilles pour qui nous plantons un enherbement mellifère dans les rangées…

12 hectares de vignes, 10 hectares de chênes verts, et quelques oliviers.

Au sud de Sainte-Cécile-les-vignes et à Lagarde-Paréol.
En AOC Côtes-du-Rhône-villages-Sainte-Cécile et Côtes du Rhône régional.

Grenache, Syrah, Mourvèdre, Carignan et Cinsault
pour les rouges,
des vignes de 18 mois à 64 ans cultivées
en bio et biodynamie.

Les premiers pieds de blancs du domaine ont été plantés en février 2021 (aie le gel du 8/3/21!) :
une complantation de Clairette Rose, Bourboulenc, Grenache Gris, Grenache Blanc de la pépinière Lilian Berillon.
Au total, rouges et blancs, un peu plus de 4 hectares sont plantés en gobelets.