TROIS CHOSES SUR
LE VIN DE BLAISE

12 hectares en bio

À 25 km au nord de Chateauneuf-du-Pape
(le nord du sud des Côtes-du-Rhône)

Par Stéphanie Rougnon (SCEA LES GRÈS)

Pourquoi
« LE VIN DE BLAISE » ?

Blaise (Granier) c’est le premier de la famille qui a planté de la vigne.
D’où LE VIN DE BLAISE bien sûr !

Le 12 mars 1910, il a planté 4 carrés de 105 pieds.

Bel exemple de complantation :
9 cépages blancs sur deux carrés,
14 cépages rouges sur deux autres carrés.
Et des noms de cépages aujourd’hui disparus :
tétés de chèvre, joanis rose, portugais bleu, œillade, terre promise…
Probablement du raisin de table car on trouve aussi le muscat de Hambourg.

J’ai retrouvé un relevé de vendange sur l’une de nos parcelles
pour l’année 1923 !
Raisins de cuve, 28 900 kgs.

Sacré arrière-arrière-grand-père.