Actualités

Les prochains salons

Salon Sous les pavés la vigne
Vins bio, vins nature à LYON, France

à Lyon, les 5 et 6 novembre 2022

Salon BIOTOP Paris
avec la Levée de la Loire, les vignerons libres d’Alsace et les bios de l’Aude

à Paris, Ground Control, le 7 novembre 2022

Salon BUVONS TERROIRS

 

à Paris, 94 rue de Charonne, le 21 novembre 2022

Les parutions sympas

Dimanche 6 février 2022,
Le vin de Blaise
coup de coeur de Dominique Hutin

Chronique vin de l’émission « On va déguster » consacrée à l’alimentation durable et aux vins Méthode Nature.

Rouge – LE VIN DE BLAISE- « Cuvée Violette » – 2020 – Coup de Cœur
Olive et camphre mêlés font le parfum de « Violette ». La faute aux vieux cinsault, grenache et carignan nés en terre de Vaucluse. Et à Stéphanie Rougnon, peut-être, qui se cache derrière de son « Blaise » d’arrière-arrière-grand-père. Si ce vin n’a connu que l’inox de la cuve, il a suffisamment de ressort intime pour nourrir le vin sans s’en remettre aux tannins du tonneau. Juste, sèveuse, entière, cette « Violette » s’apprécie dès aujourd’hui et s’affinera au fil de la patine. Bravo.

Et pareil pour la Cuvée Marguerite 2020!

Rouge -LE VIN DE BLAISE « Cuvée Marguerite » – 2020 –***
Jeune, ce « Villages » de Sainte-Cécile-les-Vignes l’est. Cossu et riche aussi, mais habillé d’une soie de grenaches, plantés l’année de naissance de la vigneronne (1967). Carignan et une virgule de syrah complètent le tableau de ce rouge gourmand aux accents chocolatés (arômes et tactile) en finale. Cette sensation « noire » est amplifiée par le fruit bienvenu de la mûre. Parfaitement dessiné, frais, sphérique et net, ce « Marguerite » joue autant de la séduction immédiate que sur la promesse d’une jolie patine sur 4 ou 5 années (et plus pour les amoureux de vins évolués). Joli !

Le vin nature, au delà des modes de Sophie Brissaud et Pierre Guigui (mai 2021)

Citations magnifiques parmi quelques dizaines de domaines en France !

Pour le 2017 (vin de France étiquette grise) « Petits rendements, soleil et amour. Soit à carafer, soit à attendre, soit à marier avec du gibier…mais à se procurer d’urgence, car c’est une bombe de plaisir gorgée de jus, d’épices, de réglisse, de tabac, et on en passe ! »

Pour la cuvée Marguerite 2019 (AOC étiquette bleue) « C’est du sérieux, loin des glouglous qui passent et qui se pissent. Il y a un très beau fond, de la salinité, de la structure, du jus bien dense mais restant frais. Un vin riche doté de caractère, à carafer bien évidemment. »

Glou Guide 3, 150 vins naturels à 15€ maxi, de Antonin Iommi-Immunategui, Jérémie Couston et Olivier Grosjean (septembre 2020).

Extrait : » Ce beau Blaise nous a d’emblée balancé sa bouche poivrée, pulpeuse, framboisée ;(…) A l’ouverture, le vin joue bientôt les Chateauneuf, carrément, avec un zigzag aromatique de toute beauté.(…) Prenez le temps de bien le connaître, déshabillez-le dans une carafe. »

Vigneronnes, 150 femmes qui font la différence
dans les vignes de France
,

de Sandrine Goeyvaerts.